Blessure, free agency : quel avenir pour Kawhi aux Clippers ?

Pour les gens comme nous, le bonheur n’existe pas ! Après s’être fait éliminer aux portes des finales NBA il y a quelques jours, c’est encore sur nos têtes que s’est abattue la foudre en ce 14 juillet 2021. Kawhi Leonard s’est partiellement déchiré le ligament croisé antérieur droit, et ratera plusieurs mois de compétition. Pire encore, il n’est même pas sûr de revenir à son niveau un jour…

Kawhi pensif après sa blessure, mais à l’époque « tout va bien » (Source: Bein Sport)

Cette saison aura été fournie en sensations fortes, c’est le moins qu’on puisse dire. Mais le mois de juillet restera clairement comme le pire mois de cette magnifique année. Après s’être fait sortir en finale de conférence le 1er juillet, par des Suns supérieurs, d’autant plus sans Kawhi, nous avons eu le coup de massue le jour de la fête nationale. C’est via un tweet de Shams Charania qu’on a appris la terrible nouvelle: « Kawhi Leonard a été opéré pour soigner une déchirure partielle du ligament croisé antérieur droit. »

La clim est totale, quand on pense que quelques jours plus tôt, on espérait son retour pour les potentielles finales NBA. Mais la blessure contractée dans le match 4 face aux Utah Jazz en demi-finale de conférence était bien plus grave que prévue. Quand on pense que Kawhi était resté sur le parquet plusieurs secondes après ce choc, et avait dit en sortie de match être prêt pour le game 5, c’est d’autant plus fou.

Mais maintenant qu’on en est là, et qu’on sait tous que Kawhi peut devenir agent libre cet été en refusant son option joueur à 36 M$ pour la saison prochaine, la question est claire, que va-t-on faire de lui ? Dans cet article, nous allons essayer de voir ensemble quels sont les différents scénarios possibles pour Kawhi, de son retour de blessure, en forme ou non, à sa re-signature chez nous, ou son départ dans une autre franchise.

quelle est cette blessure ?

Avant de parler contrat et basket, commençons par revenir sur cette blessure, le passif de Kawhi dans ce domaine, et les conséquences qui risquent d’en découler.

Kawhi a un passif important avec ses genoux. Et ce n’est pas un hasard. Depuis sa première blessure au genou (gauche à l’époque), on sait que Kawhi souffre de déséquilibre musculaire. Ce déséquilibre créé un risque largement accru de blessure. Et ça explique assez bien pourquoi, après sa blessure en 2013 au genou gauche, une tendinite, Kawhi se retrouve de nouveau blessé au genou (droit cette fois-ci) en 2017. C’est d’ailleurs de cette dernière blessure que vient le départ de Leonard des Spurs. En effet, après une saison 2016-2017 où le Klaw n’a raté que 8 matchs, Greg Popovich annonce qu’il a fait cette saison en ayant tout le long une tendinite au tendon du quadriceps. Cette blessure est souvent présente chez les gens qui pratiquent des sports basés sur les sauts et les changements de rythmes répétés. Autant dire que, même si ça paraît presque anodin sur le coup, ça va sonner le glas de Kawhi aux Spurs.

La saison suivante, il ne joue quasiment pas. Le silence autour de son cas, couplé aux sorties médiatiques des Spurs et de l’entourage du fun guy, qui se renvoient la balle, finira par un transfert de l’ailier all-star aux Raptors. Cette affaire est la première fois où Kawhi remet en question un staff médical. Le staff des Spurs lui avait donné le feu vert pour reprendre la compétition, pendant qu’il refusait de reprendre sans un second avis médical, car il considérait celui du staff des Spurs comme erroné. Le second avis qu’il a eu lui confirmant son apriori, il n’aura jamais repris avec San Antonio et lance un bras de fer pour être transféré ailleurs. Le choix des Spurs se porte sur Toronto, alors que Kawhi voulait déjà signer chez les Clippers à ce moment-là.

Avec les Raptors, tout se passe parfaitement. Tant sportivement, qu’au niveau médical. Kawhi ne joue plus les back-to-back, on commence avec lui le légendaire « load-management » du côté du Canada, et ça marche. Aucune blessure en régulière et 60 matchs joués plus tard, c’est l’heure des Playoffs. Et forcément, les minutes du Klaw augmentent, et le repos diminue. Sauf que sa blessure de 2013 revient, et, même s’il jouera tous les matchs de ces Playoffs, et remportera une bague légendaire, il le fera en partie diminué. La suite, on la connaît ?! 6 juillet 2019, 7H54 du matin, le Woj nous sort le plus beau tweet de sa carrière et nous annonce que Kawhi Leonard, MVP des finales en titre, a décidé de signer chez les Los Angeles Clippers. Le #KawhiWatch prend fin.

Kawhi portant le trophée des vainqueurs de la Conférence Est avec les Raptors (Source: Le telegrame)

Mais c’est aussi le début des questions dans la cité des Anges. Car Kawhi est accompagné de Paul George dans la « meilleure franchise de L.A. », et on ne peut pas dire que les 2 hommes ne sont pas sujets aux blessures. Le risque est donc réel pour le duo Jerry West-Lawrence Frank. Le choix est fait de continuer le load-management de Kawhi (et de Paulo), et de l’empêcher de participer aux back-to-back, comme le faisaient les Raptors. Le 7 janvier 2021, plus d’un an après sa signature chez nous, Kawhi rejoue un back-to-back pour la première fois depuis 2017. Et, malgré quelques petits soucis de blessures, sa saison se passe assez bien, et il revient prêt pour les Playoffs 2021 et le premier tour face aux Mavs.

Malheureusement, lors du match 4 face à Utah, on est dans le 4ème quart-temps et les Clippers maitrisent en menant d’une quinzaine de points, quand Kawhi part en pénétration, défendu par Joe Ingles. Arrivé à hauteur de la ligne des lancers francs, Ingles fait un mouvement de jambes vers Kawhi et on pense au départ à une simple béquille pour la star de Los Angeles. Kawhi part vers le banc en grimaçant fortement et en se tenant le genou droit. Grosse frayeur sur le coup, mais vu que Kawhi revient sur le parquet, on se dit que ça ira. Il jouera encore une grosse minute avant de sortir, et ne reviendra pas du match puisque les Clippers n’en avaient pas besoin.

En interview après ce match, il dira que ce n’est rien et qu’il jouera au match 5, deux jours plus tard. Sauf que le lendemain soir, ça ne va pas, et Kawhi annonce à ses coéquipiers qu’il ne pourra finalement pas jouer, et qu’il va rester à Los Angeles pour se soigner. On ne le reverra plus des Playoffs, et nous n’aurons d’ailleurs plus aucune info fiable sur sa blessure. Les rumeurs disent d’ailleurs que, le fait que le staff ne sache pas ce qu’il a et fasse trainer le diagnostic au cas où un retour était possible en finale NBA ,aurait énervé Kawhi. Comme une impression de déjà-vu !

Il est vrai que notre staff est loin d’être le meilleur de la ligue. Il suffit de voir le traitement de la blessure de Serge Ibaka, pour se rendre compte du problème immense avec la communication sur les blessures. Officiellement, Ibaka a eu des « petites douleurs au dos » pendant les 3 derniers mois de la saison régulière, avant de revenir pour jouer deux matchs affaiblis en Playoffs, puis de se faire opérer, et d’être par la même occasion en fin de saison. Pas vraiment une gestion exemplaire donc. Et c’est aussi le cas sur l’affaire Kawhi, car, quand un joueur de ce calibre a un ligament de touché, tu ne fait pas croire aux gens qu’il pourra revenir sur les Playoffs en cours. Il faudra espérer que Kawhi ne prenne pas la mouche comme il l’avait fait aux Spurs, sans quoi on pourrait finir exactement comme eux.

Mais maintenant qu’on connaît la blessure, la question est, quelle est-elle vraiment ? Le souci principal de la déchirure partielle du ligament, c’est que, malgré le fait qu’elle soit partielle, la meilleure manière de la soignée est la même que si elle était totale. Il faut opérer et reconstruire totalement le ligament. Et par conséquent, l’absence due à la blessure et les conséquences sont les mêmes qu’une déchirure totale. Ce qui signifie que Kawhi ratera, d’après les premières infos, entre 6 et 9 mois de compétition. Si on fait le calcul, opération début juillet, 9 mois plus tard on arrive début avril. Pile pour les Playoffs 2022 donc ?

Ce n’est pas aussi simple. Déjà, on sait que Kawhi avait refusé de reprendre quand les Spurs lui avaient donné le feu vert sur sa dernière blessure, et il pourrait tout à fait faire de même chez nous. Qui plus est quand on connaît notre staff médical. De plus, s’il reprend le basket dans 9 mois, donc début avril, il ne sera pas revenu à un niveau NBA à la mi-avril. Une préparation physique ne dure pas 15 jours, surtout quand on revient d’une telle blessure. Et le dernier souci, certainement le plus embêtant, c’est qu’on ne revient pas à son meilleur niveau en 15 jours, après une blessure pareille. Si tant est qu’on y revienne un jour…

Parce que oui, Kawhi n’est pas sûr du tout de revenir un jour à un niveau all-star. Cette phrase peut paraître folle, mais c’est la vérité. Revenir d’une reconstruction totale d’un ligament, c’est certainement ce qui est le plus dur dans ce sport. Et même si ça venait à arriver, il faudra reposer Kawhi très régulièrement pour éviter une aggravation du problème. Certains joueurs ont connu cette blessure ces dernières années, avec plus ou moins de réussites. Klay Thompson (Rupture totale du LCA gauche) absent depuis 2 ans (il s’est refait une rupture au tendon d’Achille entre temps), Rajon Rondo (Rupture partielle du LCA droit) en 2013, et jamais vraiment revenu depuis, et plus récemment Spencer Dinwiddie (Rupture partielle du LCA droit) opéré en janvier dernier et qui aurait pu participer aux finales NBA si les Nets s’y étaient qualifiés. Comme on le voit, si certains ne sont jamais revenu (pour le moment), ou sont revenus affaiblit, d’autres, comme Dinwiddie, sont revenus très rapidement de cette blessure. Il faudra donc surveiller le peu d’infos qu’on nous donnera pour savoir où en est Kawhi, et quand il reviendra massacrer les autres franchises NBA.

Pas sûr que Kawhi revienne à ce niveau athlétique (Source: Basket USA)

les scénarios de l’été

Maintenant qu’on a parlé de l’aspect médical de cette blessure, il est temps de parler de l’aspect sportif et économique. Comme vous le savez certainement, Kawhi Leonard est potentiellement en fin de contrat cet été, et peut devenir agent libre non restreint début août. En effet, il va devoir choisir dans les jours à venir, s’il active son option joueur de 36 M$ pour la saison 2021-2022. Nous allons explorer ensemble les situations qui peuvent se présenter à nous, selon les choix de Kawhi, et bien sûr, selon les choix que fera le front-office des Clippers.

Partons tout d’abord explorer ce qui est le plus probable à mon avis. Imaginons que Kawhi refuse son option joueur, et qu’il devienne agent libre. Imaginons aussi que malgré les tensions avec le staff médical, il décide de resigner aux Los Angeles Clippers. Ayant déjà détruit le salary cap, Steve Ballmer ne verra sûrement pas le souci à donner un salaire max à Kawhi Leonard, et il resignerait pour 4 ans et 175 M$. On garderait ensuite Kawhi quelles que soient les recrues de l’été, et on irait attendre son retour de blessure pour juger du fait que ce contrat était, ou non une bonne idée. Dans le meilleur des cas, il retrouve son niveau et est sécurisé sur la durée avec Paulo, le duo nous offre une ou plusieurs bagues, et tout le monde est content. Dans le pire des cas, il ne retrouve jamais un niveau all-star et enchaine les blessures au genou à peine revenu, ou refait le cinéma qu’il y a eu aux Spurs et finit dans un trade contre des miettes.

Autre situation possible, Kawhi opt-out toujours son option joueur, mais décide qu’il en a marre de notre staff médical et il part ailleurs en agent libre. Cette situation est très clairement la pire pour nous, mais elle est aussi la moins probable à mon avis. Mais si j’en parle, c’est qu’elle reste statistiquement possible. Et qu’il faut se préparer dans un coin de notre tête à ce que ça arrive, potentiellement. Après il faut savoir que Kawhi toucherait moins d’argent ailleurs, et sur des durées sûrement plus courtes que notre contrat. Il prendrait donc un vrai risque au vu de sa blessure. D’où le peu de chances qu’il choisisse cette option.

Dernière situation où il choisirait de ne pas prendre son option joueur. On le resigne, au max ou non. Mais on décide ensuite de le trade pour jouer le titre le plus tôt possible autour de Paul George, et pour éviter les mauvaises surprises quand Kawhi reviendra de sa blessure. Dans cette situation, il faudra trouver une équipe en face qui sera prête à prendre le risque de récupérer un monstre comme Kawhi avec un ligament en moins. Une équipe qui veut gagner, mais pas cette année, et qui a de quoi nous donner satisfaction en échange de Kawhi. Pour le moment, il n’y a pas de rumeurs de trade de Kawhi, mais si ce choix devait être fait, je vois bien Damian Lillard être cité avec insistance. C’est sûrement le joueur transférable avec le plus de valeur sportive. Et quitte à perdre Kawhi, autant le faire contre un vrai joueur plutôt que face à des joueurs qui ne sont « que » des lieutenants. Côté Blazers, le choix pourrait avoir une logique si Dame demande à partir, en effet, ils n’auront sûrement pas d’autre occasion d’avoir un joueur comme Kawhi en échange de Lillard. Et même s’ils prendrait un vrai risque, ils pourraient améliorer leur effectif à moyen terme en choisissant ce trade. Ce qui serait fou quand on sait que ce serait Dame qui demanderait à partir. Mais ça fait beaucoup de « si ». Dans cette situation, il est important de préciser aussi qu’on passerait pour des ingrats, pour rester poli. Resigner Kawhi pour le virer comme un malpropre derrière, après les affaires Griffin et Williams, ce serait clairement ne pas faire honneur à cette franchise.

Ensuite nous avons les situations où le Klaw opt-in. C’est beaucoup moins probable, mais avec cette blessure, c’est devenu possible. Il peut se dire qu’il va attendre de voir où cette blessure le mène, en prenant sa dernière année de contrat chez nous, et juger l’été prochain en sachant quel joueur il est. Mais c’est un risque immense pour lui, car, s’il ne revient pas à son niveau d’avant blessure, ni à un niveau all-star, il pourrait perdre beaucoup d’argent. S’il opt-in, et qu’on ne le trade pas, on aura pour notre part l’occasion de savoir quel joueur nous signeront l’été prochain, et nous éviterons de filer un max sur 4 ans à un joueur qui n’est plus ce qu’il était.

L’autre possibilité, en partant du principe que Kawhi opt-in, c’est qu’on choisisse de le trade dans la foulée. Encore une fois, nous passerions pour des immenses enfoirés. Et ce serait plus que mérité. Mais on pourrait choisir de ne pas prendre le risque de le perdre contre rien à l’été 2022. Et puis on pourrait choisir de la trade tant qu’il a encore une valeur marchande très élevée. Car s’il revient avec un faible niveau, le trade face à des joueurs comme Lillard sera totalement à oublier. Il faudra donc surveiller de près les opportunités de trade qui se dresseront devant nous.

Ma tête quand j’ai appris la gravité de la blessure du fun guy (Source: Basket USA)

En attendant, faisons confiance à Paul George et à ses acolytes pour porter les Clippers pendant la saison régulière, et pour nous qualifier en Playoffs en l’absence de Kawhi. Car ce sera là, l’enjeu principal si le Klaw reste chez nous. Le fait d’arriver à aller en Playoffs sans lui, alors même que PG est sujet aux blessures et qu’on ne sait pas tellement où en seront d’autres joueurs l’année prochaine, serait déjà un exploit.

Ibaka sera-t-il revenu à son niveau ? Batman et Reggie seront-ils là ? Aura-t-on récupéré un 3ème all-star pour gagner des matchs en attendant Kawhi ? Terance Mann sera-t-il le franchise player des Clippers et dans la course au MVP ?

Tant de questions auxquelles on ne peut pas répondre à ce jour, mais qui décideront sûrement de l’avenir des Clippers, et de nos chances d’aller chercher une bague, et ce, peut-être dès l’été prochain. Tout cela en espérant bien évidemment que Kawhi revienne à son niveau le plus vite possible.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s