Luke Kennard et Terance Mann. C’est tout. C’est le titre.

Cette nuit, les Clippers recevaient des Hawks en très grande forme. En effet, Trae Young et ses coéquipiers étaient sur une série de 8 victoires consécutives. Los Angeles, qui cherchait alors à se relancer et à enchaîner les victoires, devait s’imposer pour engranger de la confiance, et ce malgré les absences de Serge Ibaka et Pat Beverley.

March 22, 2021 - Clippers vs Hawks at STAPLES Center, Los Angeles, CA
Source : @LAClippers (Twitter)

1ere Mi-temps

Los Angeles domine d’entrée grâce à une bonne défense, et notamment de nombreux contres. Les Hawks perdent de leur côté des ballons faciles. La balle circule bien par séquence, Kawhi et Paul George se muent en passeurs, Marcus Morris est efficace en attaque et en défense. Mais malheureusement, comme trop souvent, les Clippers finissent vite par se relâcher et attaquent avec moins de discipline en fin de quart. D’une belle avance de 10 points, on revient en deux temps trois mouvements à un match serré. 29-30 Clippers après un quart-temps.

En second quart-temps, Atlanta hausse le ton en défense et fait baisser l’adresse des Clippers à toute vitesse. Terance Mann rentre alors, apporte de l’énergie des deux côtés du terrain, mais rien n’y fait : les Clippers ne rentrent plus un tir extérieur, à l’image d’un PG très maladroit. John Collins est intenable dans la raquette et enchaine les and-one côté Atlanta. Trae, qui se réveille enfin, porte des Hawks qui prennent jusqu’à 15 points d’avance ! Kawhi à lui seul nous évite de couler en restant agressif. 63-48 Atlanta à la pause (misère de misère).

2e Mi-temps

L’adresse des Clippers reste très en deçà au retour des vestiaires, et c’est d’ailleurs à mettre au crédit d’Atlanta, qui défend très efficacement. Le duo Collins – Young fait mal de l’autre côté, Clint Capela s’impose au rebond offensif et offre des secondes chances à son équipe. L’écart se creuse : 22 points d’avance pour les Hawks. On semble être au fond du trou… oui mais voilà !

Tyronn Lue tente le pari Luke Kennard/Amir Coffey/Terrence Mann à 6 minutes de la fin du 3e quart. On croit alors à un garbage-time, mais il n’en sera rien : Batum se met en mission sur Trae, l’énergie défensive revient. Kennard enchaîne 3 tirs d’affilée : filoche. Les jeunes courent en contre-attaque, et Mann provoque des fautes : run de 13-0. Et la fin du quart-temps ? Luke Kennard plante un buzzer-beater du milieu de terrain ! 90-82 Atlanta, l’espoir est de nouveau présent !

Dernier quart-temps : Kennard continue sur sa lancée sans rater un seul tir. Le banc des Clippers est agressif et ne lâche rien. Le mental est enfin là, c’est un 5 de mort de faim que l’on voit sur le terrain, et qui domine sans souci les titulaires d’en face. Le run continue : 23-5. Le duo Kawhi/PG revient sur le parquet, mais les jeunes Mann et Kennard leur voleraient presque la vedette. La défense est de nouveau solide, le jeu est fluide, le rebond est sécurisé. Seul Trae Young garde le match serré avec des tirs ultra-lointains.

Le money-time est tendu, mais les Clippers vont enfin répondre présents : contre clutch de Kennard sur Collins, trois dans le corner pour Terance… les Clippers sont devant ! Ils finiront la rencontre avec 2 tirs très clutchs signés Kawhi, qui explose de joie. Fin du match : 110-119 Clippers !

Contre toute attente, les Clippers ont démontré une force mentale extraordinaire, qui leur a permis de remonter un écart de 22 points. Ils enchaînent ainsi une deuxième victoire consécutive (première fois depuis le 16 février) et peuvent remercier Kennard et Mann, qui sont à l’origine du comeback. Cette victoire ne peut que renforcer la confiance de l’équipe : on attend de la régularité sur la durée maintenant, car nous n’aurions jamais dû être menés de 22 points.

Source : Clippers.com

Ce qu’on a aimé

• Tyronn Lue qui fait confiance aux jeunes qui se sont montrés, le duo Mann/Kennard qui compile pas moins de 41 points.

• Le collectif qui par séquence se passait bien le ballon : 26 passes décisives cette nuit.

• La force mentale et l’envie des joueurs pour continuer à jouer et à performer malgré l’écart et le manque de réussite.

• Marcus Morris qui ne déçoit que très peu actuellement, Kawhi en mode très très clutch.

Ce qu’on a MOINS aimé

• Le relâchement défensif dès le 2e quart et le manque de discipline en attaque.

• La maladresse de Paul George et Lou Williams qui sont en partie responsable de l’écart creusé par Atlanta.

MVP de ce match : Luke Kennard, 20 points, 7 Rebonds, 4 Passes à 100% au tir.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s